>

0143610614

Contactez-nous







17 rue etex



75018 Paris
 
 

Search Marketing


 

Références

Témoignages clients

"SYSTÈME DE SUIVI INTELLIGENT"

"PRO ACTIF, À L'ÉCOUTE, SOUPLE ET TRÈS COMPÉTENT"

"INTERVENTION DE QUALITÉ"

"TRÈS PROFESSIONNEL, TRÈS À L’AISE ET SURTOUT PASSIONNÉ"

"TACT ET PÉDAGOGIE"

Revue de presse

TEST: notre agence de webmarketing est-elle la bonne pour vous ?

 

  1. Souhaitez-vous travailler avec des experts qui vous feront progresser ?
  2. Souhaitez-vous que ces experts challengent vos convictions ?
  3. Préférez-vous travaillez avec des beni oui-oui qui diront « amen » à tout ce que vous leur demanderez comme les agences qui ont peur de vous contrarier le font ou avec des professionnels qui vous diront honnêtement ce qu'ils pensent ?
  4. Etes-vous prêt à tester des approches innovantes dont on ne parle pas dans la presse ou les conférences ?
  5. Etes-vous prêt à aller à l'encontre des modes si cela doit améliorer vos performances digitales ?
  6. L'absorption des connaissances de l'agence fait-elle partie de vos objectifs ?
  7. Etes-vous prêt à vous rendre disponible pour l'agence pour qu'il y ait une forte proximité entre votre entreprise et votre agence de webmarketing ?
  8. Avez-vous l'ambition d'améliorer les performances de votre site/application de plus de 20 % ?
  9. Croyez-vous que les entreprises data driven sont plus efficaces que les autres ?
  10. Etes-vous prêt à commencer à travailler avec l'intelligence artificielle et la data science ?

Si vous avez répondu non à l'une de ces 10 questions, nous ne sommes peut-être pas la bonne agence pour vous.

Si vous avez répondu Oui aux 10 questions, lisez la suite

Neodia l'agence de webmarketing avec 20 années d'expérience et 500 millions de visiteurs

Nous sommes des passionnés du marketing digital, qui obtenons des résultats sur chaque prestation, challengeons nos clients et amènont nos clients à se dépasser.

Nous pensons que vous devons collaborer avec nos clients, comme un salarié de leur entreprise qui fonctionnerait en télétravail. La proximité est capitale.

Nous sommes des spécialistes de la data (analytics, tracking, optimisation de rentabilité, data science), qui lancent des prototypes de logiciels d'intelligence artificielle pour optimiser les campagnes d'acquisition et les performances des sites/apps de nos clients.

Nous ne croyons pas dans toutes les modes techno et n'utilisons pas souvent les buzzwords à la mode, incompréhensibles du commun des mortels et dont se gargarisent les pseudo-experts.

La fusion entre l'expérience, l'innovation et l'empathie

Notre agence de webmarketing a connu toutes les époques de l'internet : les timides décollages, la bulle internet, l'explosion de la bulle, le web 2.0, le mobile first et s'enthousiasme pour l'intelligence artificielle, de la réalité augmentée et de la data science et a accumulé une expérience irremplacable.

Plus de 2000 campagnes de webmarketing avec des centaines d'entreprises (CAC 40, ETI, start up), Grand public et BtoB, très agiles ou paralisées par des organisations vieillissantes, ont permis à notre agence de webmarketing d'identifier les stratégies les plus adaptées à chaque type d'entreprise, ce qui nous permet de sélectionner les actions qui fonctionneront pour votre organisation.

Notre agence de webmarketing s'adapte à votre entreprise

Les entreprises qui performent ne sont pas celles qui travaillent avec les meilleurs experts, mais avec des experts empathiques : ceux qui savent adapter leur expertise, leur discours et leurs techniques aux moyens et contexte des entreprises avec lesquelles elles travaillent.

Notre agence de webmarketing est toujours parvenue à trouver des solutions techniques, des process et un accompagnement à la mise en place pour faire de notre actions d'acquisition, d'optimisation, de formation, d'analyse, des succès.

Notre agence a renvoyé plus de 500 millions de visiteurs chez ses clients

Le chiffre paraît énorme, mais il correspond à la réalité. Cela représente 250 000 visiteurs en  moyenne pour chaque campagne de webmarketing que nous avons réalisée pour le compte de nos clients.

C'est finalement assez modeste: notre laboratoire de recherche a estimer que Google France renvoyait chaque année 50 milliards de visites sur les sites web.

Notre priorité: la performance

  • 6 millions de visiteurs supplémentaires en un an pour Europcar.com, grâce à un référencement naturel en 20 langues.
  • 300 % d'augmentation de la rentabilité de la campagne Adwords d'une avocate
  • 500 000 visiteurs captés en un an avec la 1ère position sur le mot « agence de voyage » pour le réseau d'agences de voyage Jettours
  • 300 % d'augmentation des positions du trafic SEO pour les chaussures André

 

Les convictions de notre agence webmarketing

Les entreprises data driven sont les plus efficaces

Sans analyse de données rigoureuse, les investissements digitaux d'une entreprise peuvent être deux fois moins efficaces. Il n'est plus possible de faire du webmarketing sans être un ami des chiffres.

Le succès repose sur la proximité de l'entreprise avec ses prestataires

Les collaborations échouent souvent lorsque le prestataire estime qu'il a rempli son contrat lorsqu'il a rempli satisfait à ses obligations... contractuelles. Le prestataire remplit son contrat lorsque les promesses faites au client sont tenues et cela suppose bien souvent de dépasser les aspects contractuels. Les collaborations échouent parfois aussi lorsque l'entreprise estime que toute la responsabilité se situe du côté de l'agence, qui est seule actrice de la réussite.

Les collaborations les plus fructueuses repose sur une forte proximité entre le client et son agence de webmarketing : écoute, échanges, fertilisation mutuelle, adaptation des rythmes de travail au partenaire, logique test and learn avec reconnaissance du droit à l'erreur, transfert de connaissances réciproque et points réguliers, tels sont quelques uns des éléments indispensables à une collaboration réussie entre un client et son agence de webmarketing.

Tout doit être remis en cause en permanence

Le rythme de l'innovation digitale est tel qu'il faut rester en permanence en alerte sur les nouveautés. 90% d'entre elles auront disparu dans deux ans. Le défi consiste donc à évaluer rapidement le potentiel des innovations, suivre leur vitesse de diffusion et décider de lancer un test ou au contraire d'adopter une position attentiste. Le paradoxe est que s'il faut rester en alerte, l'étude du succès des leaders de l'internet, montre qu'il faut parallèlement à cette démarche de veille/R&D, garder le cap et exploiter au maximum les techniques classiques qui ne deviennent pas obsolètes du jour au lendemain.

Une agence de webmarketing doit tester, tester, tester

Notre agence a créé en 2007 un laboratoire de recherche de notre agence.

Depuis:

  1. Nous avons créé 500 sites en anglais, allemand, italien, espagnol, chinois, néerlandais pour tester nos idées politiquement incorrectes
  2. Nous avons testé 5 applications dont nous avions réellement besoins. Nous concevons des algorithmes d'intelligence artificielle
  3. Nous concevons des modèles mathématiques d'optimisation des stratégies d'acquisition
  4. Nous avons identifié les 400 critères de classement de Google

Le jour où nous nous arrêterons de tester de nouveaux concepts « bizarres », nous devrons envisager notre reconversion.

 

Si vous avez tout lu, vous êtes Neodia compatible : contactez-nous vite.

Depuis 15 ans, le tracking du comportement de l'internaute sur un site web reposait sur les cookies, mais la part des browsers bloquant ce système de tracking augmente constamment, ce qui rend la tâche du webmarketer plus difficile. Une technologie dénommée fingerprinting pourrait permettre de dépasser ce problème.

N'importe quel webmarketer et la plupart des internautes savent que sont les cookies (des fichiers que chaque site web visité peut déposer sur le browser qui s'y connecte) et ce qu'ils permettent (suivre le comportement de l'internaute, du nombre de visites dans le mois, aux achats qu'il réalise en passant par les pages qu'il consulte, par exemple).

Mais un nombre croissant de navigateurs bloque l'usage des cookies, soit parce que les internautes décident d'activer les fonctions anti cookies anti tracking après avoir installé le navigateur, soit parce que les réglages par défaut du navigateur prévoient le blocage des cookies.

Un coup de semonce a été tiré par la fondation Mozilla, l'éditeur du navigateur Firefox qui a décidé de bloquer par défaut l'usage des cookies sur les nouvelles versions de son navigateur en mars 2013. Elle a provoqué une levée de bouclier dans l'industrie de la publicité et du webmarketing et a finalement décidé de revenir en arrière au motif que le blocage par défaut des cookies et l'autorisation en mode optin posait de nombreux problèmes: ainsi si un utiliateur autorisait le site dell.fr à faire usage de cookies, l'autorisation n'était pas valable pour dell.com, ce qui semblait déroutant d'un point de vue utilisateur. En réalité, on ne sait pas si la décision a été effectivement motivée par ces problèmes de mise en pratique ou par la pression des professionnels du webmarketing.

A ces approches "dures" s'opposent des pratiques plus douces comme Your choices online, qui permet à l'internaute de faire l'inventaire des cookies de tracking et de choisir, à posteriori, les cookies qu'il décide de supprimer ou l'installation d'extensions de navigateurs comme Ghostery, qui offre un service similaire.

Cette tendance au blocage, si elle est très présente chez les geeks (certains sites ciblant cette population enregistrent des taux de blocage allant jusqu'à 50% des visiteurs), reste minoritaire sur le web classique.

En revanche, l'utilisation des cookies pour le tracking sur les appareils mobiles est très souvent impossible pour des raisons techniques.

Donc, la tendance est là. Et elle est prise très au sérieux par les acteurs du monde de la publicité: suffisament pour que Google décide de supprimer de son magasin d'application Adblock, un logiciel qui bloque la publicité sur les applications d'un smartphone ou sur les navigateurs au motif qu'il perturbe le fonctionnement des autres applications.

Et vint le Fingerprinting

Or, l'Electronic Frontier Foundation a découvert en 2010 que 84% des navigateurs possèdaient un fingerprinting unique. Le fingerprinting est une sorte d'empreinte numérique correspondant au recoupement de différentes charactéristiques du navigateur: les polices de caractères installées qui varient d'un ordinateur à l'autre, la version exacte du navigateur utilisé, le fuseau horaire, la taille de l'écran, les plugins installés sur la navigateur)... La proportion des navigateurs utilisant Flash ou Java et possèdant une empreinte numérique unique (un fingerprinting unique), monte même à 94%... Cela parait curieux, mais apparement la combinaion d'une série d'éléments simples suffit pour caractériser de façon unique un navigateur donné.

Concrètement, comment fonctionne le tracking par fingerprinting ?

Chaque combinaison constatée sur un navigateur se connectant à un site web, par le serveur web recourant au fingerprinting, génère un identifiant unique. Si le même navigateur se reconnecte le lendemain sur le même site et si ces caractéristiques n'ont pas changé, le même identifiant est régénéré et le serveur web peut effectuer un rapprochement entre les deux connexions. Ce système (le "fingerprinting") présente l'intérêt de fonctionner sur les smartphones et tablettes ou le tracking par cookies est plus difficile.

Plusiueurs start up se sont créées autour de cette technologie, telle que TapAd ou Adstack qui propose une plateforme qui permet d'envoyer des emails dont le contenu est personnaliser au moment  de l'ouverture de l'email. Ainsi, si l'email envoyé par un restaurant est ouvert par l'utilisateur à 11h30, le message pourra faire apparaître le menu du midi, tandis que s'il est ouvert dans l'après midi, il fera apparaître le menu du soir. Autre application possible: faire apparaître des produits différents aux internautes en fonction de l'état des stocks disponibles au moment où ils ouvriront le message.

Pour offrir ce service, Adstack a signé un partenariat avec Rapleaf, un société qui a créée une base de données comportementale à partir des adresses email des internautes américains. Cette société affirme détenir au moins une information de qualification sur 80% des emails de consommateurs américains. Rapleaf repose sur le tracking par Fingerprinting plutôt que les cookies parce qu'il fonctionne avec Outlook (qui refuse les cookies).

Clicky Web Analytics

eXTReMe Tracker